Amis fans de Gigi, vous m’attendiez, une fois de plus ! Il faut bien dire que le temps file aussi vite que le plein de ma Seat Ibiza turbo diesel ou l’accroc de mon collant bleu pétant…

Et puis il vient m’arriver un truc terrible, un truc dont j’essaie de me remettre tant bien que mal : j’ai eu 30 ans !!! Pour ceux qui n’ont pas encore atteint la date fatidique, je vous invite à voir l’épisode de Bref, dont le héros a le même âge que moi, Bref, j’ai eu 30 ans, qui résume (presque) tout (ben oui suis pas un mec moi).

Je vieillis, ok, mais je n’ai pas encore le droit de citer Micheline, 85 ans, qui s’exclame, « Ah, c’est moche la vieillesse ! ». Micheline, c’est la grand-mère de mon copain, mais aussi ce qu’on appelle un sacré numéro : bon Dieu qu’est-ce qu’on se marre avec elle !

Il y a quelque temps, elle était venue nous voir dans notre nouveau lieu de vie, où le hasard fait qu’il s’y trouve également une de ses vieilles connaissance.

Retrouvailles, donc. Les deux femmes ne s’étaient pas vues depuis, pffffffffffffff, elles savaient à peine elles même : 10 ans, 15 ans ? Joie intense de se revoir : que de choses à se raconter, à se remémorer ! Et le fiston, il a quel âge maintenant ? Déjà ! Et les petits-enfants, t’en a combien ? Comment ? Six ! Et Jacqueline, la femme de Jean-Pierre ? Ah ? Elle est morte ! Et Bernard Machin ? Mort d’un cancer ! Et le mari de Georgette ? Lui aussi… ah bon… Douleur de perdre peu à peu nos proches, nos amis, qui rappellent à chacun d’entre nous notre sort.

Et pourtant, elles se souviennent aussi des belles choses, tous ces moments heureux qui adoucissent leur peine, et qui leur disent que leur vie fût malgré tout formidable !

A 20 ans, on se souvient avec nostalgie de son enfance, à 30 ans de ses soirées endiablées : quant à la suite, je préfère ne pas encore savoir...

J’aime alors m’imaginer vieille dame, sur un banc, en compagnie de mes copines toutes aussi vieilles que moi, s’esclaffer : et lui, tu te souviens en 4e ? Quel con ! Et elle ? M’en parle même pas ! Et Ace of Base ? Comment on a pu écouter un truc pareil… Et cette soirée chez Emilie ? Ouh la la…oui…

A quoi sert une vieille ? Demandait le magazine Causette de septembre 2011. Pas lu la réponse, mais j’ai la mienne : elles nous rappellent à chacun d’entre nous que l’amitié perdure au-delà de toutes les épreuves de la vie, au-delà des enfants partis, des amours perdus, et ça, ça n’a pas de prix. Comme ça n’a pas de prix d’avoir vu un jour feu ma grand-mère chanter avec sa meilleure amie un des « tubes » de leur jeunesse, ou encore Micheline et Lucienne, côte à côte sur la plage, le cœur en fête.

(par respect pour ces dames, tous les prénoms de ce billet sont totalement fictifs)

 

 P1020029